NOUS CROYONS AU

RESPECT
DE LA VIE PRIVÉE

Lire cette page en :

gb
English
es
Español
it
Italiano
nl
Nederlands
ru
Pусский

Conçu pour vous protéger

La protection de la vie privée a toujours été au cœur du développement de la technologie Quividi. Notre logiciel a été créé pour fournir des données pertinentes grâce à des mesures complètement anonymes.

Données agrégées

Le logiciel de Quividi utilise des algorithmes avancés de détection faciale, pas de reconnaissance faciale. Les données d’audience sont générées à partir d’agrégations de mesures sur les passants.

collecte de données limitée

Nous ne collectons jamais d’informations associées de manière unique à un individu ; les données démographiques sont obtenues par simple observation visuelle. L’ensemble du traitement du flux vidéo est réalisé localement, en temps réel, de manière à ce qu’aucune image ne soit jamais enregistrée ou transmise.

Nous n’enregistrons aucune image de visage.
Nous ne gardons aucune donnée personnelle.
Nous ne suivons personne, et nous ne le ferons jamais.

Le logiciel de Quividi protège la vie privée et répond aux exigences imposées par le Règlement Général sur la Protection des Données (RGPD).

F.A.Q.

Le logiciel de Quividi est basé sur la détection et l’analyse des visages, pas sur leur reconnaissance

La détection & analyse faciale, d’une part, et la reconnaissance faciale, d’autre part, sont deux technologies différentes. La première s’intéresse à identifier la présence d’un visage et le qualifier de façon très générale alors que la seconde vise à reconnaitre une personne particulière.

Cela veut dire que le logiciel de Quividi ne peut pas reconnaître un individu, que ce soit en termes absolus (identité complète) ou en terme d’exposition multiples (reconnaître qu’une personne a été dans plusieurs endroits différents ou a visité le même endroit plusieurs fois). 

Le logiciel de Quividi peut uniquement déterminer si un individu anonyme regarde dans la direction d’un point d’intérêt, pour combien de temps, et estime ses caractéristiques démographiques de base, telles que son genre, son âge, et son humeur.

Quividi essaye toujours d’améliorer les fonctionnalités de son logiciel ainsi que les attributs qui permettent de qualifier une audience, mais ne produira jamais de données individuelles identifiables.

Contrairement aux techniques reposant sur la reconnaissance faciale ou le pistage des smartphones, le logiciel de Quividi ignore complètement les habitudes individuelles des consommateurs telles que le nombre ou la fréquence des visites à un endroit précis, où l’individu était avant et après, ce qu’il consulte en ligne, etc.

Le logiciel de Quividi ne peut pas reconnaître qu’une personne a été dans plusieurs endroits différents ou a visité le même endroit plusieurs fois. Il oublie cette personne dès qu’elle quitte le champ de vision de la caméra.

Si une même personne quite le champ de vision de la caméra et revient, le logiciel de Quividi la comptera comme une nouvelle personne, n’ayant aucune mémoire du visage qu’il a vu précédemment.

La mission de Quividi est simplement de compter et de décrire l’audience qui déambule devant des points d’intérêts choisis, et d’oublier cette audience dès qu’elle est hors du champ de vision de la caméra.

Non, Quividi ne stocke que des métadonnées anonymes qui décrivent la taille et les caractéristiques démographiques d’une audience.

Quividi ne stocke aucune donnée individuelle identifiable, ni n’enregistre des images ou vidéos personnelles. Notre algorithme traite le flux vidéo en temps réel, localement, dans la machine sur laquelle fonctionne le logiciel (fonctionnement “on the edge”). 

Pour chaque spectateur détecté, le logiciel estime : 

  • un genre (homme ou femme)
  • un âge (soit une classe d’âge, soit une valeur absolue)
  • la présence de lunettes, moustache et barbe
  • l’humeur (de très mécontent à très heureux)
  • le temps total de présence de le champ de vision de la caméra
  • le temps total d’attention (c’est à dire le temps passé avec le visage en direction de la caméra)
  • la position et la distance de la personne par rapport à la caméra

Outre ces données produites pour chacun des spectateurs, Quividi estime également le passage global devant la caméra. 

Quividi est “sous-traitant”. Toutes les mesures anonymes d’audience générées par notre logiciel sont encryptées et stockées sur nos serveurs, auxquels nos clients ont accès.

Les clients de Quividi sont les “responsables du traitement” : les données anonymes ne sont jamais revendues ou partagées avec des tierces parties sans leur accord.

Quand la solution Quividi est en fonctionnement, les consommateurs ont le pouvoir de “voter avec leur visage”. Les équipes de marketing et de publicité peuvent désormais comprendre ce qui intéresse les consommateurs, et ce qui leur fait détourner le regard ; ils peuvent ainsi répondre aux préférences des consommateurs de manière non-intrusive.

Le logiciel de Quividi a été audité par la société spécialisée allemande ePrivacy GmbH en 2018. Cette dernière a établi que le logiciel répondait à sa liste de pré-requis en matière de respect de la vie privée, qui inclue notamment les exigences du Règlement Général sur la Protection des Données (RGPD).

EnglishChina